Select Page

Zakia et Célia Héron : un très beau roman écrit à quatre mains sur l’influence de nos racines.

Zakia et Célia Héron : un très beau roman écrit à quatre mains sur l’influence de nos racines.
Photo :  © Versilio

Zakia et Célia Héron : un très beau roman écrit à quatre mains sur l’influence de nos racines.

 

Zakia et Célia Héron, Le premier qui voit la mer, 217 p., 15 €

Zakia et Célia Héron, Le premier qui voit la mer, 217 p., 15 €

Zakia et Célia sont mère et fille. Ensemble, elles décident de se mettre à écrire ce livre, Le premier qui voit la mer, disponible en librairie aux éditions Versilio, inspiré d’histoire vécue.

« Ils se ressemblent tous !… Allez les reconnaître…! Voilà ce qu’a répondu Mme Pascal, la marchande. À la crèmerie du village, j’attends mon tour. Devant moi, deux femmes françaises discutent. Elles se taisent. Se retournent. Il n’y a pas beaucoup d’Arabes qui achètent et mangent du fromage. Je suis comme un objet intrus dans un endroit interdit. »
Le premier qui voit la mer s’ouvre sur l’enfance de Leila et son éphémère insouciance, profondément marquée par les violences de la guerre. De l’Algérie française aux révolutions arabes, ce portrait croisé de deux générations de femmes, une mère et sa fille, offre au lecteur un voyage dans le temps et dans l’espace.
Écrit à quatre mains par Zakia et Célia Héron, Le premier qui voit la mer évoque, avec une sincérité bouleversante et une grande vitalité, les multiples facettes de la vie de deux femmes et à travers elles une tranche d’histoire contemporaine.Une version courte de ce texte a reçu le premier prix du concours Libération-Apaj 2010.

Interview filmée de Zakia et Célia Héron – P1

Interview filmée de Zakia et Célia Héron – P2

About The Author

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Archives

Catégories

L’AGENDA CULTUREL

novembre 2017
L M M J V S D
« Oct    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  

Follow Us