Select Page

Dinaw Mengestu : Prix littéraire du festival de cinéma américain de Deauville 2015

Dinaw Mengestu : Prix littéraire du festival de cinéma américain de Deauville 2015
© Photo : Julien Chatelin

Dinaw Mengestu : Prix littéraire du festival de cinéma américain de Deauville 2015

 

Tous nos noms

Dinaw Mengestu, Tous nos noms, 336 p. 21,50 €

INTERVIEW VIDÉO – Jeune romancier – né en 1978 à Adddis-Adeba, c’est donc jeune pour un écrivain, moins pour un chanteur 🙂 – Dinaw Mengestu collectionne les distinctions littéraires depuis qu’il écrit. En 2007, il reçoit le prix du premier roman étranger sélectionné par la magazine Lire parmi les vingt meilleures livres de l’année pour le roman Belles choses que porte le ciel. En 2011, il rafle aussi le prix Mahogany pour son roman Ce qu’on peut lire dans l’air. Distingué en 2007 par la National Book Foundation comme l’un des cinq meilleurs jeunes (vous voyez qu’il est jeune) auteurs américains, puis en 2010 par le New Yorker qui le sélectionne parmi les vingt meilleurs écrivains américains de moins de 40 ans, Dinaw Mengestu a été élu en 2012 parmi les lauréats des « genius grants » attribués chaque année par la prestigieuse MacArthur Foundation.

Le nouveau roman de Dinaw Mengestu est un bijou, il rencontre un accueil incroyable aux États-Unis. Ce roman est ambitieux, flaire la maturité dans lequel un jeune Africain a laissé derrière lui ses origines en s’installant en Amérique.

Dinaw Mengestu nous raconte une histoire d’amour heurtée par le choc des cultures entre une jeune assistante sociale et ce jeune Africain évoluant dans un pays qui n’est pas le sien. Avec une grande maitrise romanesque, l’auteur pousse plus loin encore l’exploration de l’exil et du déracinement.

CONCOURS >>> Gagner 5 livres (grand format) Tous nos noms de Dinaw Mengestu (Albin Michel)

Profondément émouvant, à travers les voix de ces deux personnages, Helen et Isaac, Dinaw Mengestu plonge le lecteur dans les paradoxes de la grande Histoire avec des conséquences dans la vie de gens ordinaires – qui pourraient être nous ou quelqu’un qu’on aime.

Rencontre exceptionnelle avec un écrivain hors pair Dinaw Mengestu pour la première fois pour nous parler de son nouveau roman Tous nos noms disponible aux éditions Albin Michel en libraire.

Dinaw Mengestu nous raconte l’influence des années 70 pour écrire ce roman et la résonance que cela produit sur notre époque.

Le problème de la migration, ce n’est pas qu’une idée. Ce sont des individus avec une vraie histoire qui se cache derrière ça.

Dinaw Mengestu, Tous nos noms, 336 p. 21,50 €

 

LA REDACTION VOUS RECOMMANDE AUSSI

>> La rentrée littéraire s’invite sur le site dès lundi 24 août 2015 ! Interviews filmées, critiques, news…

 

About The Author

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Archives

Catégories

L’AGENDA CULTUREL

novembre 2017
L M M J V S D
« Oct    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  

Follow Us