Select Page

Un roman fascinant sur l’explosion de la centrale nucléaire de Tchernobyl.

Un roman fascinant sur l’explosion de la centrale nucléaire de Tchernobyl.

© Photo Belfond

La fascination de Darragh McKeon pour la plus grande catastrophe technologique du XXe siècle, l’explosion de la centrale nucléaire de Tchernobyl.

 

Darrah McKeon, Tout ce qui est solide se dissout dans l'air, 200p., 22€.

Darragh McKeon, Tout ce qui est solide se dissout dans l’air, 400p., 22€.

INTERVIEW VIDÉO – Encensé par des auteurs comme Colum McCann ou encore Colm Toibin (rien que ça – en interview la semaine prochaine sur le site) mais également par la critique, le premier roman de Darragh McKeon est très réussi. C’est en partie grâce à ses voyages à travers l’Europe, en compagnie de la troupe de théâtre qu’il dirige, que ce livre est né. Au cœur des années 80, l’auteur nous replonge en détails dans une période qui a tristement marqué l’histoire.

Tout ce qui est solide se dissout dans l’air est un titre très représentatif de l’époque des années 80 en URSS. L’auteur nous confiera dans l’interview que ce titre est en fait une citation tirée d’un ouvrage du philosophe Karl Marx. Darragh McKeon parle de son livre avec beaucoup de compassion et de sincérité, comme si il avait vécu ce tragique épisode de Tchernobyl. Grâce à de nombreux témoignages recueillis à l’endroit même de la catastrophe, Darragh McKeon nous offre un récit réaliste et touchant.

CONCOURS >>> Gagner 5 livres (grand format) Tout ce qui est solide se dissout dans l’air de Darragh McKeon (Belfond)

Darragh McKeon parle de l’épisode tragique de Tchernobyl comme si on y était à travers le destin de quatre personnages.

Rencontre avec Darragh McKeon pour la première fois, pour nous parler de son premier roman Tout ce qui est solide se dissout dans l’air disponible aux éditions Belfond.

La période des années 80 est une période où la société a commencé à se déchirer en URSS.

Ce que l’on nous dit à propos du niveau acceptable d’énergie nucléaire est faux.

Darragh McKeon, Tout ce qui est solide se dissout dans l’air, 400 p., 22 €

LA REDACTION VOUS RECOMMANDE AUSSI

>> La rentrée littéraire s’invite sur le site dès lundi 24 août 2015 ! Interviews filmées, critiques, news…

About The Author

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Archives

Catégories

L’AGENDA CULTUREL

novembre 2017
L M M J V S D
« Oct    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  

Follow Us