Select Page

Bengale : “Les maisons de disques sont des machines à casser les groupes”.

12

juillet, 2016

Musique
Interview

#INTERVIEW – Leur excellent premier album Jetaimemonamourlavieestbelle est dans les bacs depuis quelques semaines. Pop, funk, chill… Un album parfait pour votre été. Entre deux concerts, Romain et Mika, les deux membres du groupe Bengale, ont accepté de répondre à nos questions.

LFC : Votre premier EP est sorti en 2013. Quel a été votre parcours jusqu’à aujourd’hui ?

“Cet album a été fait entre la France et le Canada où nous avons lié des amitiés fortes avec des artistes.”

B : Après cet EP, nous avons signé avec une maison de disques, mais ça ne s’est pas très bien passé. Nous devions sortir un autre EP en 2014 puis un album en 2015, finalement ça ne s’est pas fait. L’entente n’était pas très bonne avec le label, nous avons finalement décidé de voler de nos propres ailes. L’EP est sorti en avril 2016 et l’album a suivi en juin 2016.

LFC : Il y a eu pas mal d’activités quand même durant cette période avec notamment beaucoup de remixes ?

B : Oui en effet, c’est la seule chose que l’on pouvait faire car nous n’avions plus la propriété de nos bandes à cause de la maison de disques. Nous avons même dû entamer des procédures judiciaires pour les récupérer. Les remixes et les concerts, c’étaient les seules choses que nous pouvions faire !

“Toutes les autres chansons que j’ai écrite, me représentent assez bien et représentent bien tout le travail que j’ai pu faire avec Hot Chip.”

LFC : Votre album Jetaimemonamourlavieestbelle est sorti il y a quelques semaines. À qui s’adresse le titre de cet album ?

(Rires) À personne en particulier. Nous trouvions que ça reflétait bien le ton de l’album. C’est un titre qui représente bien notre parcours en fait. Les maisons de disques sont des machines à casser les groupes et cette expérience nous a permis de nous unir, de nous a encourager à créer notre propre label et surtout nous a permis de prendre notre revanche sur ce système. C’est également un titre emblématique, puisque cet album a été fait entre la France et le Canada où nous avons lié des amitiés fortes avec des artistes.

LFC : Les thèmes de votre album sont des thèmes assez mélancoliques contrairement aux sonorités qui elles sont plutôt pop, funk… Était-ce voulu de faire ce parallèle ?

Oui c’était voulu. Nos chansons abordent des thèmes assez sensibles, mais nous voulions les déguiser grâce à la musique justement. Nous pensons que les messages que nous souhaitons véhiculer passent mieux avec ce genre de sonorités. On adore travailler comme ça.

“Notre album est optimiste !”

 

LFC : Il y a également un paradoxe dans cet album, nous avons relevé deux phrases de deux chansons différentes où vous dites : La vie est belle comme un fruit de saison et La vie est belle comme un incendie. Pouvez-vous nous expliquer ?

B : Oui, il y a plusieurs contradiction dans cet album mais c’est tout simplement car la vie n’est jamais faite de la même manière. La vie n’est jamais tout le temps comme un fruit de saison ou tout le temps comme incendie. D’où l’explication du titre de l’album Jetaimemonamourlavieestbelle, malgré tout, il y a toujours beaucoup d’espoir. Notre album est optimiste !

LFC : Pouvez-vous nous parler de la pochette de l’album ? Vous avez réussi à créer un vrai univers pour ce premier album.

B : C’était notre volonté, surtout tout après tout ce qui nous est arrivé. Nous ne sommes pas vraiment un groupe mais plutôt un duo de producteurs. C’était très important que les gens s’identifient à nous dès le début. C’est d’ailleurs le problème de beaucoup de groupes, on ne voit pas qui c’est. Notamment sur les artworks. Nous sommes plus dans la lignée de groupe comme Air, Daft Punk ou PNL.

LFC : Il y a un coté aussi où vous ne vous prenez pas au sérieux ?

B : Oui c’est vrai. Peut être parce qu’on vient du sud ouest (rires). On ne se prend pas au sérieux mais on fait les choses sérieusement ! Il y a beaucoup de gens qui font l’inverse malheureusement.

L’avis de la rédaction :

Dans les bacs (il y a bien longtemps…) numériques (actuellement).

Découvrez le clip officiel Electric City.

About The Author

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Archives

Catégories

L’AGENDA CULTUREL

décembre 2017
L M M J V S D
« Nov    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Follow Us