Select Page

Astrid Manfredi, le premier roman de la rentrée littéraire qui cogne !

Astrid Manfredi, le premier roman de la rentrée littéraire qui cogne !
Photo : ©Philippe Matsas/Opale/Éditions Belfond

Astrid Manfredi, le premier roman de la rentrée littéraire qui cogne !

 

Astrid Manfredi, La petite barbare, 160 p., 15 €

Astrid Manfredi, La petite barbare, 160 p., 15 €

INTERVIEW VIDÉO – Astrid Manfredi est pour nous l’une des auteurs de cette rentrée littéraire qu’il faut suivre de près. Créatrice du blog Laisse parler les filles et animatrice d’une rubrique ponctuelle  pour le Huffington Post, la romancière propose son tout premier roman avec La petite barbare disponible en librairie aux éditions Belfond. Les débuts du roman sont déjà très positifs car il y a de nombreux échos sur le web et la romancière sera à l’affiche de la première émission de la rentrée La grande librairie sur France 5 (ce jeudi à 20h50), place que tout auteur – débutant ou non – souhaite coûte que coûte.

La petite barbare, c’est un roman concis et bref (à peine 160 pages), un véritable coup de poing adressé de plein fouet au lecteur sonné (pour de bonnes raisons) qui donne la parole à un personnage féminin que l’on voit évoluer dans le roman de son plus jeune âge jusqu’à l’âge adulte. Abîmée, l’âme cabossée, cette petite barbare vous confie ce qu’elle a dans sa tête sans ménagement aucun.

CONCOURS >>> Gagner 5 livres (grand format) La petite barbare de Astrid Manfredi (Belfond)

Astrid Manfredi utilise les mots comme des coups de fouets qui claquent. Toute cette violence résonne dans un rythme cadencé avec un ton juste. Le monde de son personnage rentre en collision avec celui du lecteur. Un roman brut et choc qui appelle bien entendu à la réflexion, tout en freinant toute tentative maladroite de jugement de la part d’un lecteur zélé.

Rencontre avec Astrid Manfredi pour la première fois pour nous parler de son premier roman La petite barbare disponible aux éditions Belfond en libraire.

J’avais envie d’évoquer une jeune femme à la marge, de pouvoir redonner une voix à celles et à ceux qui n’en ont plus, ou alors qui a été caricaturée.

Je suis amoureuse des gens.

Astrid Manfredi, La petite barbare, 160 p., 15 €

LA REDACTION VOUS RECOMMANDE AUSSI

>> La rentrée littéraire s’invite sur le site dès lundi 24 août 2015 ! Interviews filmées, critiques, news…

About The Author

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Archives

Catégories

L’AGENDA CULTUREL

novembre 2017
L M M J V S D
« Oct    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  

Follow Us