Select Page

Anne Goscinny : « Faire le deuil de sa mère est quelque chose de très compliqué, probablement impossible »

Copyright photos : Jean-Philippe Baltel

18

juin, 2016

Livre
Roman
Interview

INTERVIEW VIDEO – Romancière et critique littéraire, Anne Goscinny a publié plusieurs livres chez Grasset, Le Bureau des solitudes (2002), Le Voleur de mère (2004), Le Père eternel (2006, prix de la Wizo), Le Banc des soupirs (2011) et, chez NIL, Le bruit des clefs (2012). Aujourd’hui, Anne Goscinny a reçu la rédaction pour échanger sur son nouveau roman Le sommeil le plus doux (2016) aux éditions Grasset, un récit intime, d’une grande qualité littéraire.

Une partie d’elle était dans le déni de la maladie, elle parlait de courbatures alors qu’il était question de métastases.

Je suis une grande fan de la construction d’un livre. Ce qui m’intéresse au-delà de l’histoire, c’est créer une structure.

L’avis de la rédaction :

Disponible en librairie chez Grasset.

Roman très intime qui se passe à Nice, ville du Sud qui est au fil des pages un personnage à part entière. Anne Goscinny nous plonge avec une délicatesse dans les derniers jours d’une vie, pas n’importe laquelle : celle de sa mère. Même si la mort rôde et fauchera, ce livre demeure avant tout un texte puissant sur la vie. De toute beauté.

Vous voulez de nouveaux articles avant qu’ils ne soient publiés ?
Abonnez-vous à notre Newsletter gratuite.

About The Author

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Archives

Catégories

L’AGENDA CULTUREL

septembre 2017
L M M J V S D
« Août    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930  

Follow Us