Select Page

La série d’Anna Todd, un phénomène éditorial planétaire, pourquoi ça marche ?

La série d’Anna Todd, un phénomène éditorial planétaire, pourquoi ça marche ?
© Photo des couvertures de la série par l’éditeur Hugo & compagnie.

La série d’Anna Todd, un phénomène éditorial planétaire, pourquoi ça marche ?

CRITIQUE D’UN PHÉNOMÈNE – Anna Todd, jeune américaine de 25 ans seulement et femme de militaire ayant peur de s’ennuyer, s’est mise à écrire sur son Smartphone sa propre fanfiction en cachette de son mari. Devant les premières réactions de ses lecteurs, elle migre sur Wattpad avant d’être remarquée pour une publication papier en cinq tomes et de vendre les droits de sa saga au cinéma.

Info bonus sur la romancière >>> Pour créer ses personnages, Anna Todd n’hésite pas à s’inspirer de ses chanteurs ou acteurs préférés. Elle reconnait aussi que ses lecteurs influencent la suite de son histoire par leurs remarques qu’elle prend très au sérieux.

2048x1536-fit_anna-todd-auteure-after-paris-janvier-2015

Photo : © Ariane Galateau

Le pitch >>> Un classique toujours efficace. Tessa, jeune fille blonde, optimiste, intelligente et vierge dont toute la vie est planifiée d’avance, se laisse peu à peu séduire par Hardin, un bad boy dominateur, ténébreux, alcoolique, parfois junkie, plein de tatouages, qui ne croit en rien ni en personne, même pas en lui, et enchaine les histoires d’un soir.

Bien sûr, au début ils ne peuvent pas se voir sans s’injurier. Mais comme on le sait, la frontière est mince entre l’amour et la haine. Ils ne savent pas vivre ensemble sans se déchirer mais ne peuvent pas vivre séparément non plus. Hardin repousse tout le temps les limites, mais Tessa lui pardonne tout, même l’impensable, et brave le monde entier pour leur histoire.

L’avis de la rédaction >>> Cette histoire rend complètement accro. Personne ne peut commencer sans vouloir la finir le plus vite possible. Le record connu à ce jour à battre pour lire les 5 tomes est de deux jours. Qui se lance ?

Anna todd écrit et publie au fur et à mesure sans se relire, ou à peine. Les chapitres sont cours, prenant. Elle nous fait partager les points de vue alternativement de Tessa, où elle se et nous projette en permanence, ainsi que celui de Hardin. Elle n’hésite pas à tout chambouler d’un coup. On plonge dans leurs pensées, leurs motivations. La joie y côtoie le désespoir comme l’amour ou la rage.

Son univers est peuplé de gens nuancés. Personne n’y est tout blanc ou tout noir. Tessa ne se révèlera pas si innocente et Hardin pas si monstrueux. 99% de l’action de la saga se déroulent sur huit mois, mais à la clé de nombreux événements et de rebondissements. Ils changent, murissent et se révèlent pour le plus grand plaisir des lecteurs.

About The Author

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Archives

Catégories

L’AGENDA CULTUREL

novembre 2017
L M M J V S D
« Oct    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  

Follow Us